Actualités

Actualités 

Indisponibilité de Liquemine® 25'000 IU/5 ml et autres ampoules d’héparine sodique

Suite à un rappel de lot émanant du fabricant, Liquemine® (ampoules d’héparine sodique 25'000 UI/5 ml) manque sur le marché suisse pour une durée encore incertaine. Les fabricants d’ampoules d’héparine sodique générique à cette même concentration ne peuvent plus en livrer en raison de la forte demande qui découle de cette rupture d’approvisionnement. La PHEL ne dispose actuellement que d’un nombre très restreint d’ampoules, et ce stock s’épuise rapidement, sans garantie de réassort à brève échéance.

Nous vous recommandons donc d’économiser également vos propres stocks d’unité de soins.

Alternatives à disposition :

1. Héparine Bichsel® 20’000 UI/48 ml prête à l’emploi

héparine 20'000 UI-48 mlPour l’administration de Liquémine à dose thérapeutique au moyen de pousse-seringues, l’actuelle pénurie est l’occasion de rappeler que la Commission des médicaments a récemment introduit dans notre assortiment une solution prête à l’emploi, HÉPARINE BICHSEL® 20’000 UI/48 ml. Cette alternative évite aux services la préparation de seringues à partir d’une solution concentrée, c’est-à-dire de prélever 4 ml (20'000 UI) d’un flacon de Liquémine® à 25’000 UI/5 ml pour les diluer ensuite dans 44 ml de NaCl 0.9%. Le résultat de cette opération correspond exactement à la dilution et au volume (20'000 UI/48 ml) d’un flacon d’Héparine Bichsel. Le contenu de ce flacon peut donc être transféré directement dans le pousse-seringue, sans autre manipulation.

Ce mode de faire est en vigueur dans les services de soins intensifs de nos hôpitaux. Lors de traitement aux doses d’anticoagulation, les protocoles standards  d’administration d’héparine en perfusion continue prévoient une dilution de
20'000 UI/48 ml, précisément celle des fioles de Héparine Bichsel prêtes à l’emploi. Celles-ci présentent le double avantage d’améliorer la sécurité d’emploi de l’héparine et de réduire le nombre de manipulations (pour davantage d’informations, voir PHELinfos n°66).

A ce jour, l’obtention de Héparine Bichsel® 20’000 UI/48 ml n’est pas compromise par les difficultés d’approvisionnement que connaissent les formes d’héparine concentrées. La PHEL en tient aujourd’hui un stock suffisant.

La PHEL recommande donc, et cela indépendamment de l’actuelle pénurie, l’utilisation de Héparine Bichsel® 20’000 UI/48 ml pour les indications thérapeutiques de l’héparine non fractionnée.

2. Héparine 5000 UI/1 ml

Cette forme d’héparine peut être utilisée comme alternative à Liquémine® pour l’administration de doses prophylactiques (par exemple à la posologie de 5000 UI s.c. 2 à 3x/jours). Cette solution peut également être utilisée pour les verrous de cathéters réalisés dans les services de dialyse.  

Il existe sur le marché plusieurs tailles d’ampoules et de fioles à cette même concentration, produites par différents fabricants, mais toutes sont menacées de pénurie. La PHEL a pu se procurer de petits lots à 5000 UI/1 ml, à 25'000 UI/5 ml et à 100'000 UI/20 ml, mais l’obtention de ces injectables devient globalement de plus en plus difficile. Une distribution répondant aux demandes habituelles des unités de soins n’est plus garantie.

La mise à disposition des quelques ampoules à 5000 UI/ml encore en stock à la PHEL ainsi que le choix du volume de ces ampoules dépendront des besoins spécifiques des services, après validation des médecins prescripteurs.

Vu le risque de pénurie à court terme, nous vous proposons de suivre les recommandations suivantes :

  • Renoncer dès maintenant à préparer des solutions pour pousse-seringues à partir de solution à
    5000 UI/ml en utilisant systématiquement la solution prête à l’emploi (voir §1 plus haut).
  • Utiliser, si vous en avez le choix, le volume de solution correspondant strictement à vos besoins en évitant tout gaspillage.
  • Si les ampoules à 5000 UI/1 ml viennent à manquer, utiliser les seringues de Calciparine® (cf. §3 ci-dessous) pour la prophylaxie plutôt que d’entamer des ampoules plus volumineuses.
  • Ne pas effectuer de prélèvements dans les fioles de 100'000 UI/20 ml au-delà de 12 heures après la première prise (stabilité de la solution : 12 h).

Pour les autres fioles et ampoules à la même concentration, se conformer aux consignes du fabricant.          

    

3. Calciparine (héparine calcique) solution injectable 5000 UI/0.2 ml

Calciparine®, héparine calcique, représente également une alternative à disposition des équipes médico-soignantes. La PHEL tient désormais en stock des seringues de 5000 UI/0.2 ml pour l’injection sous-cutanée de doses prophylactiques. Ces seringues peuvent remplacer dans cette indication les ampoules à 5000 UI/1 ml qui risquent de manquer à brève échéance.

 

4. Clexane (énoxaparine) seringue pré-remplie 20-40-60-80-100 mg

Rappelons enfin que l’héparine à bas poids moléculaire Clexane® (énoxaparine) peut aussi remplacer l’héparine non fractionnée, y compris en cas d’insuffisance rénale modérée à sévère (DFG >15 ml/min) pour les traitements prophylactiques et thérapeutiques. Les doses d’énoxaparine seront toutefois adaptées à la sévérité de l’insuffisance rénale et une surveillance du facteur anti-Xa sera instaurée (cf. tableau ci-dessous) :

tableau Clexane

Si l’Héparine Bichsel® 20’000 UI/48 ml peut répondre à la plupart des indications thérapeutiques, l’utilisation prophylactique de Héparine® 5000 UI/ml (ou de Calciparine®) devrait être réservée aux patients chez qui l’emploi de Clexane® est inapproprié.

 

L’utilisation de l’héparine dans les services de dialyse obéit à des impératifs particuliers. Des informations spécifiques ont été communiquées aux médecins et aux soignants concernés.  

 

Nous faisons tout notre possible pour assurer un approvisionnement le plus régulier et sécuritaire possible et nous vous remercions d’avance de votre compréhension. Dans l’attente d’un retour à la normale que nous espérons rapide, les pharmaciennes du secteur clinique et de l’assistance pharmaceutique (tél. 021 923 42 14) et les pharmaciennes responsables de la Distribution de la PHEL (tél. 021 923 40 27 ou 021 923 45 73) restent à votre disposition pour toute question.

 

Image bandeau PHELinfos67Changements de médicaments sur la liste (automne 2017) : PHELinfos et autres sources d'information 

Plusieurs changements importants sur la liste des médicaments sont entrés en vigueur cet automne. Parmi ces nouveautés, figure le remplacement de Fragmin® par Clexane®, qui touche tous les établissements partenaires de la PHEL sauf ceux du Chablais. Ces derniers sites (Aigle et Monthey) ont eu quant à eux à intégrer d’autres modifications majeures : la concentration de la solution de morphine orale passe de 1% à 2% ; le pantoprazole générique se substitue à Nexium®.

Vous trouverez des informations relatives à ces changements :

Conservation des médicaments par temps de canicule

Certains médicaments peuvent exceptionnellement souffrir de la chaleur en période estivale. Les recommandations vaudoises, émises à l’occasion de la canicule de 2013, restent applicables.

En résumé, on retiendra les points suivants :

  • De manière générale, une température qui dépasse 30°C durant quelques jours voire quelques semaines n’altère pas la qualité des médicaments qui se conservent habituellement à température ambiante.
  • Il est toutefois conseillé d’appliquer les mesures suivantes :
    1. Les suppositoires et les ovules, formes galéniques sensibles aux élévations de température, devraient être temporairement stockés au frigo. Si l’apparence extérieure de ces médicaments est modifiée, ils ne doivent pas être administrés.
    2. Les insulines (typiquement, les stylos des patients gardés habituellement à température ambiante après ouverture) ne devraient pas être remis au frigo, mais entreposés dans un emplacement à l’ombre et au frais. L’exposition à une température caniculaire peut diminuer leur efficacité, non augmenter le risque de toxicité. En cas de doute, il est conseillé d’assurer un suivi rapproché des glycémies.
    3. Dans la mesure du possible, on favorisera le stockage des produits dans des locaux climatisés. Ainsi, les surplus de stock peuvent être retournés à la pharmacie, préservée des écarts de température.
  • On s’efforcera de maintenir dans les locaux de stockage les meilleures conditions possibles de température, par exemple en fermant stores et fenêtres le jour, et en laissant l’air extérieur circuler la nuit.

Précautions d'emploi des médicaments lors de canicules

Les fortes chaleurs n'affectent pas seulement le stockage et la conservation des médicaments, mais également les effets que ceux-ci exercent sur les patients. Lors d’une canicule, certains médicaments sont susceptibles d’augmenter l’incidence de problèmes tels que la déshydratation et le coup de chaleur, problèmes auxquels sont notamment exposés les personnes âgées, les nourrissons et les insuffisants rénaux. A ce propos, les mises en garde publiées dans PHELinfos n°49 (Médicaments et canicule, page 4 du numéro) restent d'actualité.

 

PHELinfos 66 webPHELinfos n°66 - donnez votre avis

Le nouveau numéro de notre bulletin d'information PHELInfos (n° 66, juin 2017) présente les derniers changements apportés à notre Liste de médicaments, notamment dans le domaine des anticoagulants. Avec la parution de ce numéro, nous lançons un petit sondage afin de mieux tenir compte de vos avis et vos souhaits. Merci d'avance de vos réponses !

 

Nouveaux travaux scientifiques au sein de la PHEL

Lors des 20e Journées franco-suisses de pharmacie hospitalière (1-2 décembre 2016 à Berne), la PHEL a présenté 4 posters sur de récents travaux scientifiques réalisés en son sein, dont celui de Sophie Maurer, primé. intitulé Pharmaceutical interventions on hospital discharge prescriptions : challenges for community pharmacists, cette recherche a été récompensée par le Prix spécial de la manifestation, "Coup de coeur du Jury". Voir les posters →

Transfert d'activité sur le Chablais

Dès le 1er octobre 2016, les activités pharmaceutiques réalisées au profit des sites Chablais de l'HRC seront transférées de la Pharmacie de l'ICH à la PHEL (approvisionnement en médicaments et assistance pharmaceutique). Un numéro spécial de notre bulletin d'information PHEL Infos, ainsi qu'une page spéciale crée pour l'occasion vous renseignent sur les conséquences pricnipales de ce transfert.

Nouvelle édition du PHEL Infos (n° 64)

Le nouveau numéro du bulletin d'information de la Pharmacie des Hôpitaux de l'Est Lémanique (PHEL Infos) est publié ce mois de septembre 2016. Vous trouverez l'édition électronique sur notre site. Quant à la version papier, elle parviendra aux destinataires habituels dans le courant de la semaine prochaine. Il vous présente les diverses modifications survenues cet été sur la Liste de médicaments des Hôpitaux de l'Est lémanique.

Ce bulletin, organe de communication de la PHEL et de la Commission des médicaments des hôpitaux de l'Est lémanique, se présente sous un nouvel aspect, plus aéré et plus attrayant, comme par ailleurs notre site Internet de la PHEL, en cours de rénovation. D'ici à fin 2016, c'est toute l'image de la pharmacie qui aura bénéficié d'une métamorphose graphique.

Les changements organisationnels de plusieurs établissements membres de la PHEL dans l'Est du canton de Vaud et dans le Chablais, rendent plus que jamais nécessaire des canaux d'information sur l'utilisation des médicaments performants et accessibles à toutes les professionnels, services et établissements concernés. Le présent bulletin et le nouveau site Internet de la PHEL, tous deux rafraîchis, devraient continuer à remplir cette mission.

Nouveau site Internet

Le 2 mai 2016, dans le cadre de l'élaboration de notre nouvelle identitié visuelle, la PHEL lance son nouveau site Internet au profit de ses partenaires et clients. Bonne visite !